Musique listes préférées
.............................
Liste des chansons preferences La richesse
Ta chaleur
Fructidor
Voie sans issue
Elle
Débourrage
Nocturnelle
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Le rayon
Racolage
Carbule
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
La petite lumière
Je marche
Le lingam
Cécité
De
Autant
La Moumoune
La neige d'antan
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Acrobate
L'eau rage
La météo avait raison
La dernière escapade
Monsieur Zoiseau
Paroles de la chanson "Fructidor"
Ecouter

FRUCTIDOR

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le dimanche 28 juin 2020 à 18h06, à Barjac)

Nos mois se succèdent, avec des noms communs.
Nos saisons sont bien plus vagues mais avec de beaux noms.
Pourtant il fut un court temps où l'on a eu l'idée
De concocter un plus poétique calendrier.

Les jours ayant largué nos prénoms, vidé nos saints
Se nommaient Potiron, Cigüe, Pensée ou Jasmin.
Que de beaux noms végétaux, bucoliques et foutraques !
Les mois étaient enfin d'accord avec le zodiaque.

Ils avaient des noms charmants, inventifs et parlants :
Vendémiaire, brumaire, frimaire,
Nivôse, pluviôse, ventôse,
Germinal, floréal, prairial,
Thermidor, messidor, fructidor...

Fructidor commence le 21 août.
Les poires, les prunes, les figues...


Après le thermidor,
A n'pas mettr' cul dehors,
Après le Messidor,
Encore et toujours plus fort,
C'est enfin le Fructidor,
Le temps qui dit : "Ouf, on ressort !"
Puisse-t-il perdurer encore !
C'est la saison que j'adore.

Les couleurs sont plus vives,
On voit très clair et très loin,
Des fils de zéphyrs s'étirent
Jusque dans les pays voisins.


Comme le bel air est clair
En cette fin de saison.
Comme la grosse lune éclaire
Ma guitare sur le balcon.

Les orages de miaou,
Déjà loin derrière nous,
Ont délavé tout doux
L'azur plus profond que tout.

Après les canicules,
La brise nous bouscule.
Elle rafraîchit le soir
Qui nous peint au pochoir
Ce qu'on veut bien y voir.

Orages de septembre,
Je n'veux pas vous attendre.
Ces promises ondées
Pourraient ma foi grêler.

En repoussant cette eau,
Ecoutons les crapauds.
Accompagnons là-haut
Le scorpion au dodo.

Des matins qui t'emballent
De senteurs provençales.
Parasol ressuscite,
La tonnelle nous invite,
Et déjà, les glaçons s'ébruitent.

Les plus chaudes des heures
Dansent un ballet-langueur.
Les soirées se prolongent
Par des chants à rallonge.

Pour compter les étoiles
Qui tissent ce beau voile,
Les filantes vont trop vite
Pour jouer une réussite.

C'est la fin de l'été.
Les blés sont engrangés.
Il faut les célébrer
Juste avant la rentrée.
Oui, je suis boulanger.

Ah, cette belle lune bien tentante !

Demain soir au couchant,
Je vol'rai ce croissant.
Je le rapporterai,
Et puis je le cuirai,
Et puis je le vendrai...

Revenons au mois doux,
Juste après le quinze août,
Ces semaines sont précieuses,
Elles sont mes deux glorieuses.
C'est ma saison heureuse.

Après le thermidor,
A n'pas mettre le cul dehors,
Après le Messidor,
Encore et toujours plus fort,
C'est enfin le Fructidor,
Le temps qui dit : "Ouf, on ressort !"
Puisse-t-il perdurer encore !
C'est la saison que j'adore.



Allez donc jeter un oeil ou deux sur cette page et surtout
descendez bien au bas de la longue page
pour voir les illustrations avec tous les jours de l'année,
les jours s'appellent Raisin, Safran, Châtaigne...