Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons préférences Bonhomme
Perdus de vue
Pluie
Les Ayguières
Seins, seins, seins
Rêves
Confidences sur l'oreiller
Au grenier
Soulèvement
Fructidor
J'aurais voulu
Nocturnelle
Impromptu
Jardin cyclique
Les souris
Petit Méjean
Abandon
Onanyme
L'échelle
Janvier sur la plage
Passer la ligne
Fonda Pepe
FAIM !
Le barbare
Hivers d'antan
On frappe à la porte
Merci, Cévennes
Bonheurs du jour
2053
Sens critique
Couchant
Refuge
Mon élégie
Fifi
Petite Araignée
Ombres portées
Pourquoi ces seins ?
Bosse de l'eau
Mes mains
La boîte aux photos
Mistral
Partir de rien
La Cèze
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
Disques d'antan
Tapis volant
Jouer à chat
La dernière escapade
Frisson
Le rayon
Jardin des simples
Elle
Gardien de phare
Petite sirène
Débourrage
La carte postale
Lavande
Regarder la nature
Santons
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Seins, seins, seins" par Jac PETIT-JEAN-BORET

Ecouter

SEINS, SEINS, SEINS

(Musique et paroles de Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le dimanche 9 juin 2024 à 10h06, à Barjac)

Comme disait une princesse
Du topeless dans le Far-west,
"Le silicone est réservé
Pour les seuls circuits imprimés."
Mais quel malheur de constater
Que son usage a dérapé.
Mais revenons au naturel,
En chantant cette pure merveille.

Le sein, où fleurissent parfois des grumes,
Quels que soient sa taille, sa masse, son volume,
A une attendrissante plasticité,
Une bouleversante élasticité,
Qui parlent à mon émotivité,
Et en paire, ils me font turgestionner.
Leur chair est homogène et régulière,
Des balles de hand en aucune manière.

Les filles victimes de la pub, des copines,
Qui se font gonfler à bloc la poitrine,
A un coût abusif, exorbitant,
N'ont pas bien conscience qu'en vieillissant,
Elles le regretteront amèrement,
Et font la majeure erreur de leur vie.
Elles n'auront aucune chance avec les hommes
Qui préfèrent la chair fraîche au bulgomme.

J'ai encore dévié de mon dessein
Qui est de célébrer le sein.
Je vais vous exposer mes goûts
Qui surprendront nombre d'entre vous.
D'abord, s'ils pendent, j'aime bien.
Ils peuvent s'exprimer dans mes mains.
Je reste ballot, médusé
A les regarder ballotter.

Si par bonheur, des lèvres s'entrouvrent
Lorsque lentement mes doigts les découvrent,
Le partage obtenu est si intense
Qu'alors, tant encerclé, mamelon danse.
Une aréole très large et basanée
Invite à longuement s'y promener,
Tordre les chairs, bien sûr en gentilhomme,
Jouer à chatte avec la poire ou la pomme,

Il m'est plusieurs fois arrivé
Chez une fiancée de déclencher
Une petite mort orgasmée
Sans avoir besoin de s'accoupler.
Bref, vous aurez sûrement compris
Que les seins ont compté dans ma vie.
Je les aimés, même dessinés.
Ne me restait plus qu'à les chanter.

Un dessin d'essaim des seins
Voir mes tableaux.