Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons preferences Soulèvement
Perdus de vue
Rêves
Confidences sur l'oreiller
Au grenier
Fructidor
J'aurais voulu
Nocturnelle
Impromptu
Les souris
Petit Méjean
Abandon
Onanyme
L'échelle
Janvier sur la plage
Passer la ligne
Fonda Pepe
FAIM !
Le barbare
Hivers d'antan
On frappe à la porte
Merci, Cévennes
Bonheurs du jour
2053
Sens critique
Couchant
Refuge
Mon élégie
Fifi
Petite Araignée
Ombres portées
Pourquoi ces seins ?
Bosse de l'eau
Mes mains
La boîte aux photos
Mistral
Partir de rien
La Cèze
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
Disques d'antan
Tapis volant
Jouer à chat
La dernière escapade
Frisson
Le rayon
Jardin des simples
Elle
Gardien de phare
Petite sirène
Débourrage
La carte postale
Lavande
Regarder la nature
Santons
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Petite Araignée" par Jac PETIT-JEAN-BORET

Ecouter

PETITE ARAIGNÉE

(Musique et paroles de Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le mercredi 4 octobre 2023 à 19h59, à Barjac)

Petite Araignée
A bien regardé,
Sa toile est usée.
Elle n'a rien chopé.
Partout elle a inspecté dans l'espoir de trouver
Une proie oubliée,
Une patte à sucer.
Elle en a conclu qu'il fallait vite abandonner
Son logis âgé
Pour déménager.
Elle se mit alors en quête d'un nouveau quartier
Pour retapisser
Une toile à manger.

Elle connaît son métier,
Métier a tisser,
Ensuite somnoler,
Mais toujours aux aguets.
Elle a mis du sien pour se parer d'un nouveau voile,
Pour y attirer
Monsieur Araignée,
Et tous les moucherons qui daigneront se faire piéger
Enfin remédier
A son jeûne prolongé.
Elle a de la ressource pour rester longtemps sans bouffer.
Mais en vérité,
Faut pas exagérer.

L'été a passé.
Une mauvaise année.
Rien à consommer,
Mais elle a résisté.
Et pourtant cette diète fut bien dure à avaler.
Mais l'automne arrivé,
Tout s'est arrangé.
Car toutes les punaises sont venues afin d'hiverner.
Des mêts répugnants,
Faut pas être exigeant.
Reprenant du poil de la bête à sucer le puant,
Briser des carapaces,
Sévèrement coriaces.

Je l'ai observée.
Elle s'est étoffée,
Et sa toile aussi
Pleine de débris.
Elle a en quelques heures bâti une toile soignée,
Au cas où viendrait
Monsieur Araignée,
Qui ne s'est à ma connaissance jamais manifesté.
Pourtant la concurrence
Frise la démence.
Je trouve qu'il y a trop de toiles qui forment un gris voile
Sur mes murs et plafonds,
Il faut une action.

Je vais décimer,
Je vais aspirer.
Enlever les toiles vieilles,
Mais pas les nouvelles.
Et sûr, je vais faire attention de ne pas choper
Petite Araignée,
Qui peut digérer
Les punaises détestées.

 

L'héroïne est une pholque.