Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons preferences Soulèvement
Perdus de vue
Rêves
Confidences sur l'oreiller
Au grenier
Fructidor
J'aurais voulu
Nocturnelle
Les souris
Petit Méjean
Abandon
Onanyme
L'échelle
Janvier sur la plage
Passer la ligne
Fonda Pepe
FAIM !
Hivers d'antan
On frappe à la porte
Merci, Cévennes
Bonheurs du jour
2053
Sens critique
Couchant
Refuge
Mon élégie
Fifi
Petite Araignée
Ombres portées
Pourquoi ces seins ?
Bosse de l'eau
Mes mains
La boîte aux photos
Mistral
Partir de rien
La Cèze
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
Disques d'antan
Tapis volant
Jouer à chat
La dernière escapade
Frisson
Le rayon
Jardin des simples
Elle
Gardien de phare
Petite sirène
Débourrage
La carte postale
Lavande
Regarder la nature
Santons
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Le rayon" par Jac PETIT-JEAN-BORET
Ecouter

LE RAYON

(Paroles et musique de Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le jeudi 29 juillet 2021 à 09h05, à Barjac)

Aujourd'hui, par un beau ciel sans voile,
Un faisceau de photons est parti, est sorti d'une étoile :
Une étoile comme les autres,
Il se trouve que c'est la nôtre : notre soleil !

Il a traversé le vide sans en avoir l'air,
Puis s'est faufilé à travers l'atmosphère,
Faite comme chacun le sait, de l'exosphère,
De la thermosphère, de la mésosphère,
De la stratosphère, enfin la troposphère.
Il a avancé bien sage, il a évité les nuages,
Puisqu'il n'y en avait pas.

Il a rencontré un double vitrage,
C'ui de la fenêtre de ce qui est ma chambre,
L'a franchi avec courage,
Est allé sur le miroir, a réfléchi deux fois
Avant de rebondir vers mon lit, fier et droit.

C'est là qu'il m'a tapé dans l'oeil,
Quand il en a franchi le seuil,
Je l'ai trouvé très aveuglant,
J'ai donc réagi en clignant.

Ce rayon a évité mes cils, il a traversé ma cornée,
L'humeur acqueuse, et cristallin,
Corps vitreux, ma rétine enfin.

Là, cônes et bâtonnets ont envoyé des signaux
Par le nerf optique à mon cerveau, ce machin tout là-haut.
J'ai ainsi pu apprécier de ce rayon les qualités.
Ça m'a permis de reconstituer le trajet de ce rayon
Qui m'a persuadé de vous écrire cette chanson :
Le rayon !



 

 

J'en connais un rayon, nespa ?
En fait, j'en ai appris un rayon !