Musique listes préférées
.............................
Liste des chansons preferences Fructidor
Couchant
Le rayon
Monsieur Zoiseau
Elle
Petite sirène
Débourrage
Nocturnelle
La carte postale
Mon Ventoux
Les voyants
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Confesse
Les cigales
Passer la ligne
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La dernière escapade
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "La dernière escapade"
Ecouter

LA DERNIÈRE ESCAPADE

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le vendredi 13 septembre 2019, à Barjac)

A notre dernière escapade,

Le temps était gris,
Le ciel était maussade,
Ultime sérénade
Sous les fines gouttes froides.

Autour, l'air était lourd,
Quand mourait notre amour,
Et nous le pressentions,
Même si nous le cachions.

Suffoquant de saisir
Qu'il fallait en finir,
Que durant le beau temps,
Avait tourné le vent.


Nous nous regardions bien,
Sans nous entendre enfin.
Nous étreignions nos mains,
Le coeur en débandade.

Oppressés de chagrin,
Changés en marmelade.
Dans ce dernier décor,
Avec nos désaccords.

Nous partagions encore
Ce qui serait bien mort,
Très bientôt, c'est certain,
Chacun sur son chemin.


La première escapade,
Notre première baignade,
Sous le signe de l'aubade,
Amants et camarades.

Nos premières balades
Ne semblaient pas si froides.
Elles nous émeuvent encore,
Car tout ça n'est pas mort,

Mais parlait la raison,
Nous changions de saison.
Dans le brouillard ambiant,
S'éloignait le printemps.


Nous en étions marris,
Femme, mari, désunis.
Mais continuer ainsi
Serait de la folie.

Pourtant nous nous aimions,
Si point ne le disions.
Et la gorge serrée,
Prêts à nous séparer.

De tout et même de rien,
Parlions sur le chemin,
Et ce n'est qu'en rentrant
Que redoubla le vent.


A notre dernière escapade,
Le ciel était gris,
Le temps était maussade.



Toutes ces chansons sont des chansons à ne pas croire.
Celle-ci est à croire. Et quand je la réécoute, j'ai les boules.