Musique listes préférées
.............................
Liste des chansons preferences Fructidor
Couchant
Le rayon
Monsieur Zoiseau
Elle
Petite sirène
Débourrage
Nocturnelle
La carte postale
Mon Ventoux
Les voyants
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Confesse
Les cigales
Passer la ligne
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La dernière escapade
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Sur l'Orénoque"
Ecouter

SUR L'ORÉNOQUE

(Paroles et musique de Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le lundi 4 octobre 2010 à 05h05, à St Jean)

Sur l'Orénoque, fleuve baroque,
Paumes pleines de cloques,
De bric et d'broc,
Au pays des Sinoks.

C'est pas ad hoc, sans ma breloque,
Pas d'équivoque,
J'crois que j'débloque.
Déjà je soliloque.

Les moustiques me piquent,
Aveuglé par ma sueur toxique,
Assourdi par les cris cyniques,
Des singes-hurleurs très hystériques.

Guère plus de vivres et plus de fric,
Dans la moiteur,
Ça fait soixante-douze heures
Que dure la panique,

Sur l'Orénoque, vraiment cradoque,
Comme un vieux chnoque,
J'ai épuisé
Tout mon stock de manioc.

Que le grand cric me croque
Je rame à mort, amok,
Sur mon drôle de monocoque
Entre les lianes et tous ces rocs.

Pauvre rameur,
Affamé, donc faut être pêcheur,
Je ne récolte que des
Vieux piranhas pas frais.

Sur l'Orénoque, fleuve amerloque,
Je me disloque
Et je suffoque
Comme une sorte de vieux phoque,

Les pinrahas sont durs comme chiques,
Crus, car plus de cuiseur,
J'ai perdu mon moteur,
Et mon barda au fond de la crique,

Sur l'Orénoque, fleuve baroque
Sans même de froc,
Dans la chaleur,
Voilà ma dernière heure.

J'aurais bien dû pour mes vacances
Aller au bloc,
Comme chaque année,
Dans l'asile du Médoc !



En fait, je ne sais pratiquement rien de ce fleuve baroque.