Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons preferences Fructidor
Nocturnelle
Onanyme
Passer la ligne
Fonda Pepe
Couchant
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
La dernière escapade
Le rayon
Elle
Petite sirène
Débourrage
La carte postale
Lavande
Regarder la nature
Santons
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Il avait un avion'"/title> <link rel="stylesheet" type="text/css" href="base.css"> par Jac PETIT-JEAN-BORET
Ecouter

IL AVAIT UN AVION

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le samedi 7 janvier 2012 à 01h43, à St Jean-de-M.)

Il avait un avion pour partir en tournée.
Il avait un avion qu'il aimait piloter.
Sur le bruit du moteur, il chantait, modulait.
Il venait aux concerts légèrement surmené.
Mais c'était bien moins long qu'en auto ou à pied.
Il volait pour qu'on plane, là au moins, ça roulait.

Ça roulait, ça tanguait, ça voulait chavirer,
Mais en pilote expert, toujours il redressait.
Et charmant nos esprits chaque fois qu'il entonnait
Ses refrains éclairés, là encore il volait.
Sa musique virevoletait, il nous faisait tanguer.
Et en chanteur sincère, toujours il envoûtait.

Ses couplets ingénus, loin d'être biscornus,
Chevauchaient des airs purs, il cherchait l'absolu,

Sans être terre-à-terre, il était au-dessus,
Pêchant des utopies désormais révolues.
Il parlait, il chantait, comme son moteur bourru.
Il aurait mérité d'être plus reconnu.
Un jour, il est parti et n'est pas revenu,
Je me demande encore comment je l'ai su.

Car les journaux ne parlèrent pas de son avion,
Encore moins, les médias n'évoquèrent ses chansons,
Il est monté au ciel ignoré, oublié,
Oui mais moi qui l'aimais, quand je vois un avion,
Traverser l'horizon, je me dis «Nom de nom»,
Je me dis «Tiens, y'r'part en tournée, Béranger».

«Tiens, y'r'part en tournée, Béranger».



François Béranger est un de mes maîtres. Il m'a énormément
apporté non seulement par ses idées et ses textes,
mais également par ses musiques, diverses, simples
et pourtant inspirantes.
Cette musique est vraiment caricaturale d'un de ses styles.
Même la voix est caractéristique.

C'est un grand méconnu du grand public, comme c'est dommage.
Sa disparition est vraiment passée inaperçue.
Du temps où je l'écoutais de son vivant, je ne savais pas qu'il pilotait.
C'est dans une vidéo posthume offerte par mon ami Didier
que j'ai découvert ce talent. Il fréquentait l'aéro-club d'Uzès.

La chanson pourrait laisser croire qu'il a disparu dans son avion,
mais non
.

Voir la vidéo en live