Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons preferences Fructidor
Couchant
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
Le rayon
Elle
Petite sirène
Débourrage
Nocturnelle
La carte postale
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Passer la ligne
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La dernière escapade
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Orion"
Ecouter

ORION

(Paroles et musique de Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le vendredi 27 mai 2022 à 17h05, à Barjac)

Si on voit Orion dès le soleil couché,
C'est signe que l'hiver est déjà avancé.
On s'extasie souvent sur les ourses
Qu'on reconnaît rien qu'à leurs frimousses,
Mais toutes ces autres constellations
Nous laissent dans la triste interrogation.

Presque toutes, sauf Orion
Qui est pour moi la plus belle...
Tout là haut loin de l'horizon,
A part peut-être le Scorpion.

Nommons ses principales stars :
Rigel, Saïph, Bellatrix et Bételgeuse.
Elles ont des couleurs lumineuses
Qui se détachent bellement sur le fond noir.

Au coeur de ce grandissime quadrilatère
Qu'on voit depuis la Terre,
Ces trois étoiles alignées
Sont interprêtées comme la ceinture du Baudrier.

Alnitak, Alnilam, Mintaka.
Elles paraissent si voisines
Et c'est une illusion.
Mais que nous importe après tout
Si on les trouve si belles de chez nous.

Notre ceinture d'Orion.

Et si on a des jumelles
Ou encore mieux de bons yeux,
On peut voir une aquarelle,
C'est la nébuleuse Aime quarante-deux.

Ce qui est bien plus balaise,
C'est son amas du trapèze
Mais il faut un bon téléscope
Et avoir l'oeil du cyclope.

Ce spectacle devrait nous réchauffer,
Car dehors il fait encore frisquet.
Et de nuit en nuit, nous la voyons
Progresser jusqu'à l'horizon.

Et plus près du printemps, et plus Orion nous quitte,
Disparu en été, ou alors vers la fin, au tout petit matin.

Pour moi, le plus drôle c'est que dans l'antiquité,
On imaginait un chasseur, un guerrier.
Le grand Ulysse aurait même vu son ombre.
Moi, je n'y vois que des bougies en grand nombre.

Orion !

Quoi de plus naturel que de célébrer les merveilles !