Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons preferences Soulèvement
Perdus de vue
Rêves
Confidences sur l'oreiller
Au grenier
Fructidor
J'aurais voulu
Nocturnelle
Impromptu
Les souris
Petit Méjean
Abandon
Onanyme
L'échelle
Janvier sur la plage
Passer la ligne
Fonda Pepe
FAIM !
Le barbare
Hivers d'antan
On frappe à la porte
Merci, Cévennes
Bonheurs du jour
2053
Sens critique
Couchant
Refuge
Mon élégie
Fifi
Petite Araignée
Ombres portées
Pourquoi ces seins ?
Bosse de l'eau
Mes mains
La boîte aux photos
Mistral
Partir de rien
La Cèze
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
Disques d'antan
Tapis volant
Jouer à chat
La dernière escapade
Frisson
Le rayon
Jardin des simples
Elle
Gardien de phare
Petite sirène
Débourrage
La carte postale
Lavande
Regarder la nature
Santons
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "L'eau rage" par Jac PETIT-JEAN-BORET
Ecouter

L'EAU RAGE

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le mercredi 15 juillet 2009 à 3h15, à St Jean-de-M.)

J'aime la chaleur de l'été et la sueur,
La canicule ne m'a jamais fait peur.
Pourtant parfois l'air veut brûler ma peau,
Lorsque Vulcain mène sa forge à pleins pots.

J'aspire alors à un peu de fraîcheur,
Et un orage suffit à mon bonheur.
Voir les nuages s'épaissir en enclume
Et tailler au ciel un sombre costume.

Fermer fenêtres et planquer les jasmins,
Rentrer le linge, les chaises et leurs coussins.
J'adore guetter, nez collé aux carreaux,
Le premier éclair, la première goutte d'eau.


Se préparer au théatre olympien,
Avoir un bon fauteuil pour y voir bien.
Ecouter le tonnerre rouler au loin,
Voir les rideaux secouer leur vieux lin.

J'aime ce vent qui annonce la pluie,
Ce déchaînement qui alors s'ensuit.
Les éclairs fusent, on aime compter le temps
Jusqu'à ce que parvienne leur grondement.
Allumer quelques bougies dans le noir,
Car le courant est coupé tout le soir.


Quand c'est fini, sortir pour respirer
Les parfums tièdes de la terre rassasiée.
Goûter les gouttes qui gouttent de la voûte,
Sauter les flaques qui ont peuplé la route.

Entendre le merle siffler son bonheur,
Guigner la tige qui redresse sa fleur.
Voir les nuages filer vers d'autres villages,
Être serein après ce bel orage.



Cette chanson a subi maintes modifications.
Rien à en redire, car c'est quelque chose que
chacun pourrait dire, sauf ceux qui ont peur de la foudre.

Voir la vidéo en live