Musique listes préférées
... .............................
Liste des chansons preferences Fructidor
Nocturnelle
Onanyme
Passer la ligne
Fonda Pepe
Couchant
Monsieur Zoiseau
Pignons sur rue
La dernière escapade
Le rayon
Elle
Petite sirène
Débourrage
La carte postale
Lavande
Regarder la nature
Santons
Le vent qui ment
Beau village
Mon Ventoux
Le vieux soustingue
Les voyants
Laboureur d'infini
Ma gamelle
Le puput
Presqu'île
Le con-table
Confesse
Les cigales
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Racolage
La richesse
Carbule
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
Bon sens
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Ta chaleur
Voie sans issue
La petite lumière
Autant
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Orion
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
Acrobate
Je marche
Le lingam
Cécité
De
La météo avait raison
La Moumoune
La neige d'antan
L'eau rage
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Paroles de la chanson "Le lingam" par Jac PETIT-JEAN-BORET
Ecouter

LE LINGAM

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Vieux morceau des années 78-79, à Houilles,
déterré le vendredi 03 février 2017 à 17h35, à Barjac)

Le Gange! Un fleuve de trois mille kilomètres
naissant dans le Tibet, traversant l'Hymalaya,
arrosant les quatre villes sacrées Rishikkesh,
Hardwar, Allahabad et Varanasi, se jetant en
un large delta dans le golfe du Bengale,
attirant à lui des milliers de pélerins, il façonne
un étrange galet sacré, symbole de fécondité,
le Lingam...

Roulé des millions d'années durant,
Poli par le fleuve et par le temps,
Descendu des cîmes jour après jour,
Concassé, limé, plus rond, moins lourd,
Il est arrivé en Inde,
Et de là dans tes limbes,
Le reflet de ton âme, le lingam.

Oeuf sacré qu'il te faudra couver,
Investir, comprendre et transcender,
Divine ponte de la nature,
C'est la forme secrète, exacte et pure.
Il est venu dans ta vie,
Il sera ton paradis,
Le sursaut de ta flamme, le lingam!

Apprends à lui montrer ton vrai coeur,
Communique-lui ta vraie chaleur,
Tiens le dans tes mains, étends tes doigts,
Avec lui, deviens le Nirvāna.
Il est venu dans ton monde,
Avec sa silhouette oblongue,
L'ovule qui te pâme, le lingam.

Il absorbera tes folles peurs,
Sache le faire vibrer durant des heures.
Il saura te redonner ardeur,
Il sera pérennité, bonheur.
Il est venu à toi, fier,
Cet ovoïde de pierre,
A la fois homme et femme, le lingam...



L'ami Bruno avait acheté un gros lingam dans une brocante.
J'ai tout de suite eu matière à chanter ce bel objet-symbole.
Symbole phallique, évidemment, mais aucun sous-entendu
sexuel (au moins conscient) dans mon texte.

L'accompagnement, un peu expérimental, devrait évoquer
le roulement de la pierre dans le Gange.