Musique listes préférées
.............................
Liste des chansons preferences La richesse
Ta chaleur
Fructidor
Voie sans issue
Elle
Débourrage
Nocturnelle
Sur l'Orénoque
Les bancs de Georges
Aline et Hélène
Le mensonge
Je vote
Mon vélo
La châtelaine
On mal fabé
La meulière
Coup de chaud
Le rayon
Racolage
Carbule
Souriez !
Il avait un avion
Va-nu-pieds
Aum
Le geai
Bonne fête!
Le pêcher
Chanson vécue
La petite lumière
Je marche
Le lingam
Cécité
De
Autant
La Moumoune
La neige d'antan
Riz-menthe
TGV
Merditerranée
Les p'tits embêtements
Brison rusé
Une goutte
Le Rack'n'Rall
Acrobate
L'eau rage
La météo avait raison
La dernière escapade
Monsieur Zoiseau
Paroles de la chanson "Monsieur Zoiseau"
Ecouter

MONSIEUR ZOISEAU

(Paroles et musique : Jac PETIT-JEAN-BORET)
(Le mardi 2 juin 2020 à 13h50, à Barjac)

Qu'il est beau, Monsieur Zoiseau, dans son pelage à plumeaux !
Comme il vole, tel un blériot, sous les nuages et bien plus haut .
Quel virtuose, Monsieur Zoiseau, dans ses trilles et tremolos !
Comme il chante, sopranino, dans les aigus et bien plus haut .
Il amasse les par-dessus, collectionne les points de vues.
Il est libre dans son bel air, en son beau vol alimentaire.

Il adore nous faire la nique, en voltiges acrobatiques .
On rêve de faire comme lui, des virées jusqu'à la nuit.

Dites-moi, M'sieur, faites que je sois un oiseau,
Avec des ailes pour m'envoler là-haut.

Trêve de rêve d'enfant, raisonnons objectivement.
On apprend de belles conn'ries, quand on est tendre et petit...

Il lui faut chercher pitance, de l'eau pour sa survivance.
Il doit ach'ter de la couette, pour que sa chambrée soit douillette.
Le matin, faut faire son nid, courtiser l'oiselle de sa vie.
Il faut être beau parleur, pour convaincre une âme-soeur.

La séduire d'un scarabée, ou d'une fleur d'oranger,
La conduire à la maison, pour prévoir... la couvaison.

Faudrait pas qu'elle dise non, elle doit finir l'édredon.
La féconder sans vitraux, dans une chapelle d'arbrisseaux.

Et soudain, les oeufs sont là, faut faire gaffe et puis fissa.
Terminée la gaudriole, faut sécuriser la piaule.
Contre rapaces et genettes, hibous, serpents sans sonnettes,
Rats, renards, et les matous... et ces chasseurs un peu fous,
Qui pour rien tirent des coups...

Et il doit prendre son tour, couver aussi avec amour
Les oeufs d'un coquin coucou, qui a mis les siens au trou.

Rester coi des heures entières, pendant qu'madame, buissonière,
Va se baquer toute nue, dans la mare ou dans le rû.

Ou fait les courses au marché, pour ramener un peu de blé
Pour un coureur de croupions, toujours plier les arpions
Couver est long châtiment, sans télé ni amusements.
Il faut guetter les faucons, être prêt pour le baston.

Quand les oisillons sont là, ça chamaille à tour de bras !
Ou d'ailes qui ne volent pas, viv'ment qu'on parte au Ghana.

Quand la famille est complète, sonne l'heure de la retraite.
Les petits sont à la plage, madame fait les paquetages.
Il faut rassembler la troupe, pour bientôt partir en groupe,
Vers les îles ou vers l'Afrik, c'est fou c'que ça coûte comme fric.

Sans compter le vrai surpoids, des bagues que leurs mettent au doigt,
Les gentils ornithologues, pour les suivre sur leur blog.

Et durant plusieurs années, tout est à recommencer,

Qu'il est beau, Monsieur Zoiseau, comme il vole et chante haut...

Dites-moi M'sieur, faites que je sois plus un zoiseau !

Surtout M'sieur, faites que je sois pas un macho !



No comment !